La Fraise du Périgord

SIX MOIS D’EXCEPTION

Au coeur du terroir

La culture des fraises dans le Périgord remonte à 1895 : elle se faisait alors entre les rangs de vigne. Mais ce n’est qu’après la Seconde Guerre mondiale que la production se développa fortement, en même temps qu’augmentait la réputation de ces fruits au goût exceptionnel. Dès 1997, la fraise du Périgord fut ainsi la première fraise européenne a décrocher l’IGP. Avec des sols et un climat adaptés, les fraises ont en effet trouvé dans le Périgord central, au coeur de la Dordogne, un territoire de prédilection. Elles y sont cultivées selon un savoir-faire alliant tradition et modernité. Huit variétés aux noms chantants, sélectionnées pour leurs qualités gustatives supérieures, sont aujourd’hui admises dans l’IGP. Elles se récoltent du printemps jusqu’au début de l’automne en fonction des variétés : grâce à cette diversité, six mois de plaisir sont assurés !

IGP : INDICATION GÉOGRAPHIQUE PROTÉGÉE

Pour l'IGP, le lien avec le terroir demeure à un des stades au moins de la production, transformation ou élaboration.

POUR LA FRAISE DU PÉRIGORD, L’IGP GARANTIT : 

  • Des fruits cultivés dans un territoire de prédilection, de catégories extra ou 1.
  • Des techniques culturales respectueuses de l’environnement.
  • Une teneur en sucre minimale et un excellent rapport sucre/acidité pour une meilleure qualité gustative.

 

 

 

 

 
 
 
 

LA FRAISE DU PÉRIGORD EN 8 VARIÉTÉS

Gariguette fondante et acidulée, Cirafi ne tendre et juteuse, Darselect ferme et régulière, Cléry conique et sucrée, Donna allongée et ferme, Candiss brillante et moelleuse, Mara des bois petite et très aromatique, Charlotte  au goût musqué : des qualités à apprécier d’avril à octobre en repérant sur les étals la mention 
« Fraise du Périgord ».
 
 
 
 
 
  
 
 
 
 

AUSSI BONNE POUR LES PAPILLES QUE POUR LA SANTÉ

Conditions de culture idéales, récolte à maturité optimale, sélection des plus beaux fruits, conditionnement soigneux, expédition rapide, traçabilité garantie du producteur au consommateur, contrôle strict de chaque lot expédié : grâce aux exigences de l’IGP, la fraise du Périgord off re l’assurance de fruits parfaitement sucrés, équilibrés et parfumés. Elle présente de plus un apport très modeste en calories (28 calories pour 100g*), riche en vitamine C (plus de 60 mg pour 100 g*) et, comme tous les fruits rouges, un excellent pouvoir antioxydant. Aucune raison de s’en priver !
 
 * Sources : INTERFEL / CIQUAL 2013

Astuces

  • Achat : fruits brillants et colorés, avec un pédoncule et une collerette bien verts.
  • Conservation : dégustation très rapidement après l’achat, nature ou en cuisine.
  • Préparation: passage rapide sous l’eau, avec le pédoncule, puis équeutage.
  • Saison : fi n-avril à mi-octobre selon les variétés.

Retrouvez toutes les recette à base de Fraise du Périgord

Idée recette

Fraise du Périgord IGP et gâteau de noix

Temps de préparation : 10 à 15 minutes

Temps de cuisson : 25 à 30 minutes

Pour 6 personnes :

- 250 gr de fraises du Périgord IGP
- 100 gr de cerneaux de noix
- 3 oeufs
- 50 gr de farine

- 150 gr de sucre de canne en poudre
- 80 gr de beurre
- 1 cuillère à soupe d’Armagnac
- 1 pincée de sel
- Eau

Et bien d'autres ici

TÉMOIGNAGE : FRANCK PERNOT DU BREUIL, PRODUCTEUR À CENDRIEUX - DORDOGNE (24)

- EN QUOI LE PÉRIGORD EST-IL ADAPTÉ À LA CULTURE DES FRAISES?

L’exposition est ensoleillée, les températures ne connaissent pas d’amplitudes importantes grâce à l’ouverture de la région sur l’océan, les sols sont légers, perméables et riches en humus : c’est l’idéal pour les fruits délicats que sont les fraises.

- QUELLES SONT LES SPÉCIFICITÉS DE PRODUCTION ?

Nous, les fraisiculteurs locaux, avons développé depuis longtemps des pratiques culturales permettant de valoriser des sols drainants et riches en humus, qui étaient historiquement couverts par de grandes forêts de châtaigniers.
La Dordogne est en eff et marquée par la présence quasi permanente de la forêt, intimement liée aux parcelles de production. Nos pratiques culturales sont favorables au développement du goût et de la texture des fraises.

- QUELLE EST VOTRE MANIÈRE PRÉFÉRÉE DE DÉGUSTER LA FRAISE DU PÉRIGORD ?

Tout simplement avec une bonne crème fouettée, ou bien avec de la menthe et du poivre. J’aime aussi les confitures maison pour déguster la fraise du Périgord toute l’année, sur mes tartines du matin !

Chiffres clés

  • 230 producteurs réunis en organisation de producteurs.
  • 1 500 tonnes sur un total de 8 000 tonnes de fraises produites chaque année en Périgord prétendent à l’IGP.
  • 50 000 tonnes : production française de fraises.

 

Sources : Interfel / Fraise du Périgord IGP